« En attendant les hirondelles » : l’Algérie, loin des clichés

Photos : Hichem Merouche - a movie produced by PROLEGOMENES and LES FILMS PELLEAS - Algeria/France - 2016

CINÉMA ET PSYCHANALYSE – Sélectionné à Cannes au Certain regard, le jeune réalisateur Karim Moussaoui raconte l’amour et les rapports hommes-femmes aujourd’hui en Algérie dans un film à la poésie singulière. Par Daniel Charlemaine, psychologue, à la mémoire de mon père © Hichem Merouche En voyant la bande annonce du film de Karim Moussaoui, nous […]

« La Belle et la meute »: si seulement c’était un conte…

belle-et-meute_1

Inspiré de faits très réels, le premier long métrage de la tunisienne Kaouther Ben Hania, présenté cette année à Cannes au Certain Regards, suit pas à pas l’odyssée traumatisante d’une jeune femme violée par des policiers pour faire reconnaître le crime dont elle vient d’être victime. « La Belle et la meute » raconte la construction d’une […]

« Nahid »: émancipation d’une femme

nahid_3

CINÉMA & PSYCHANALYSE — Présenté l’an passé à Cannes (Un certain regard), NAHID, de Ida Panahandeh, fait le portrait d’une femme, d’une mère divorcée, en voie d’autonomisation. Lentement, mais sûrement. Par Daniel Charlemaine, psychologue Photos: © Habib Madjidi  « Fils de chien ! », lance-t-elle à son fils, qui s’en va, puis elle ajoute : « Reviens. Je te […]

In the eyes of… Julie Gayet and Nadia Turincev, co-producers of « The Treasure »

Julie Gayet and Nadia Turincev by Pamela Pianezza

Looking into the eyes of the most inspiring folks we met on the Croisette. By Pamela Pianezza. #5 Julie Gayet & Nadia Turincev, who coproduced « The Treasure », by Romanian master Corneliu Porumboiu. This story of a broke father who embarks on a treasure hunt under Robin Hood’s influence is the sweetest tale ever written on […]

Cannes, Jour 2 : De l’art de papoter avec les haricots rouges

An

Si le cinéma fait de nous des femmes et des hommes meilleurs c’est aussi en nous dévoilant les secrets de la fabrication de la pâte aux haricots rouges, ingrédients clés de l’une des plus fameuse pâtisserie japonaise : le dorayaki. Soient deux pancakes et au milieu, la pâte « an », qui donne son nom au magnifique film […]

Cinéma et psychanalyse #6 – Loin de mon père

Loin de mon pere

Avec « Loin de mon père », en salles cette semaine, la réalisatrice israélienne Keren Yedaya (« Mon trésor », « Jaffa ») s’attaque frontalement au thème de l’inceste. Un film insoutenable, qui constitue aussi un acte militant* que notre psychologue-chroniqueur analyse, douloureusement. Une chronique de Daniel Charlemaine Pour commencer, indiquons d’emblée que ce film est insoutenable. Plus exactement, c’est son […]

Sur l’échelle de Bechdel #4 « Force majeure », la lâcheté fait mâle

force-majeure-ruben-ostlund

Les femmes et les enfants d’abord ? Le cinéaste Ruben Östlund bouscule les codes de la représentation masculine dans un film implacable. Par Pamela Pianezza Toujours prompt à remettre en cause les habitus collectifs, Ruben Östlund s’était attaqué dans son précédent film, Play, au modèle d’intégration suédois réputé si parfait. Dans Force majeure (Un certain […]

Party Girl : Faire l’amour, mais à trois

WEB Party Girls Directors by Pamela Pianezza

Une fois n’est pas coutume, c’est un premier film français signé par trois jeunes artistes, Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis, qui a ouvert la section Un Certain Regard. « Party Girl » fait le portrait tragi-énergique et autobiographique d’une héroine « bigger than life ». Rencontre avec un trio prometteur. Propos recueillis à Cannes par Pamela Pianezza […]

DAILY CANNES #9 L’image manquante

Image-manquante-Rithy-Panh

Rithy Panh, a Cambodian director, has been making movies (S-21: The Khmer Rouge Killing Machine, Duch, Master of the Forges of Hell) over 10 years about the Khmer genocide that happened in the late 70s when the dictator Pol Pot leading the Khmers Rouge killed almost 2 million people. His latest movie L’image manquante just […]

Tore tanzt : Aber warum ?*

Tore-tanzt

UN CERTAIN REGARD – Inconfortable, éprouvant, écœurant : le premier film de l’Allemande Katrin Gebbe, Tore tanzt (“Tore danse”) était calibré pour être l’un des chocs de ce festival. Effectivement, le film donne la nausée. Mais à quoi bon ? /Par Michael Ghennam/ Ici, le principe est simple : un adolescent, fervent croyant, va être […]