hegland

Le choix de la libraire: « Dans la forêt », de Jean Hegland

Sur les tables de la librairie parisienne L’Humeur vagabonde, on trouve, entre autre textes sublimes, CRÉPUSCULE DU TOURMENT, de Léonora Miano (Grasset) ou RÉVOLTÉE, de Evguénia Iaroslavskaïa-Markon (Seuil), pas loin des CULOTTÉES de Pénélope Bagieu. Mais quand on demande à Stéphanie, la libraire, quel livre l’a récemment marquée, elle se dirige tout droit vers DANS LA FORÊT, de l’Américaine Jean Hegland (Gallmeister).

Née en 1956 dans l’Etat de Washington, Hegland vit désormais au cœur des forêts de Caroline du Nord, où elle dévore William Shakespeare, Alice Munro et Marilynne Robinson. De quoi nourrir son imagination et ce premier roman, publié pour la première fois en 1996. « On n’est pas tout à fait dans Walking Dead, explique Stéphanie, mais c’est une vraie histoire de survie. »

Nell et Eva, sont deux sœurs passionnées de littérature et de danse, qui vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœur de la forêt. Quand la civilisation s’effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. « Au début, elles paniquent, avant de comprendre que la forêt leur tend les bras et qu’elles y trouveront tout ce dont elles ont besoin. J’ai dévoré ce livre. »

P.Pz

 

DANS LA FORET, de Jean Hegland (Gallmeister).
Librairie L’Humeur vagabonde, 44 rue du Poteau, Paris 18e

Comments are closed.